Chronologie

Page d'accueil

La distance à vol d’oiseau entre étapes sont affichées en italique. La distance parcourue est environ 50% plus longue. Au total, 411 km à vol d’oiseau, soit environ 600 km parcourus en vingt jours. Coût total 6.500 F.

Jeudi 1er Juin 2000 (Ascension)
15 km à vol d’oiseau
Départ de Taverny. Six heures de marche. Beaucoup de voitures sur le plateau de Cormeilles, un jour férié, malgré l’interdiction de circuler un jour férié affichée sur les panneaux.
Hôtel près de la porte de Clichy. Dîner avec un excellent sandwich grec. Je suis quasiment le seul homme " normal " (au sens de Coluche) à l’hôtel et dans ce quartier à dominance arabe.

Vendredi 2 Juin
13 km à vol d’oiseau
Traversée de Paris du Nord au Sud jusqu'à la Seine. Suivi de la rive droite du fleuve jusqu'au ministère des finances. Jusqu'ici, le trajet est agréable. Puis, la rive étant pratiquement impossible à suivre à pied, traversée vers la rive gauche où un trottoir existe mais où le bord du fleuve est encombré par l'activité industrielle du Port de Paris (je découvre trop tard qu'une passerelle métallique installée par le Port de Paris suit la rive en surplomb).
Étape chez ma soeur à Maisons Alfort.

Samedi 3 Juin
18 km à vol d’oiseau
Rive droite de la Seine : Alfortville, Vitry, Choisy le Roi, Villeneuve Saint Georges.
Trajet agréable, les trottoirs sont larges, la vue du fleuve est reposante. Au niveau de Villeneuve Saint Georges, une dizaine de tortues font la planche à la surface de l'eau. Elles sont assez grosses, de 20 à 30 cm. Il faut faire de grand gestes pour que certaines plongent.
Abandon de la rive du fleuve pour suivre le GR2 le long de la voie ferrée. Sur 4 km, le chemin est désert. Un habitant du lieu, torse nu, de mon âge, me fait un bout de chemin. Il se plaint de son environnement, zone de non droit envahie par les "manouches". Deux barrières coupent la route aux voitures mais laissent passer piétons et deux roues. Au bout du chemin, au niveau de la gare de Vigneux, une barrière métallique étanche prolongée par un mur en grillage métallique interdit le passage. Je mets un certain temps pour remarquer un passage dans les hautes herbes foulé par les rares passants qui, 100 mètres plus loin, mène à la fin du mur.
Errance dans les rues de Vigneux pour trouver le Port aux Cerises et rejoindre la Seine.
À Ris Orangis, je cherche un hôtel. Après consultation des pages jaunes dans un café, je constate qu'il n'en existe aucun. Appel d'un taxi qui me conduit au Best Hôtel de Grigny, au bord de l'autoroute, moderne, confortable et bon marché.

Dimanche 4 Juin
23 km à vol d’oiseau

Retour à pied à Ris Orangis.
Rive gauche : Evry, Corbeil Essones, le Coudray Monceau, Saint Fargeau Ponthierry (traversée pour raccourcir), Boissise le Roi.
Rive droite : le Mée sur Seine, Melun.
Étape au Modern Hôtel à Melun, du style pension de famille. Les pensionnaires rencontrés viennent passer un examen le lendemain, pour être instituteur.

Lundi 5 Juin
20 km à vol d’oiseau
Il pleut le matin, un peu l’après midi.
Vaux le Pénil, Livry sur Deine, Chartettes, Fontaine le port, Héricy, Samoreau, Champagne sur Seine.
Auberge de l’Europe, près de la gare SNCF, à Champagne sur Seine. Le fils de la patronne, qui prépare le championnat du monde de patin à roulettes, s'entraîne sur la place de la gare.

Mardi 6 Juin
26 km à vol d’oiseau
Je longe la Seine : Saint Mammes, Vernou la Celle sur Seine (sauvetage d’un petit canard pris à l’hameçon d’une ligne de pêcheur), Montereau Fault Yonne.
Suivi du cours de l’Yonne jusqu'à Cannes écluse. Puis, la coupure brusque du chemin de halage fermé par un pont mobile (Sigma, semences de France) m'oblige à abandonner les rives du fleuve.
Routes vicinales et départementales : la Brosse Monceau, Villeneuve la Guyard, Villeblevin, Chaumont, Champigny.
Étape à l'Hôtel La Clé des Champs, Champigny la Chapelle.

Mercredi 7 Juin
32 km à vol d’oiseau
Roure départementale jusqu'à Beaumont0
De Villemanoche à Pont sur Yonne, un chemin latéral suit la RN6. Suivi obligatoire de la RN6 sur 2 km, puis départementale 25 : Gisy les Nobles, la Chapelle sur Oreuse, Saint Martin sur Oreuse, Fleurigny, Thorigny sur Oreuse.
La serveuse du café où je prends un sandwich n'a vu aucun randonneur à pied, sauf un l'an dernier qui allait à Compostelle.
Au bord de la route, les conifères abattus par la tempête reposent sur une plaque de 20 cm dont le dessous est plan et blanc. C'est de la craie.
D28 : la Postolle, Villeneuve l’Archevèque.
Hôtel l’Escale, à Villeneuve l’Archevèque

Jeudi 8 Juin
20 km à vol d’oiseau

Je suis sorti du champ de ma carte IGN 21 au 1000.000ème, très précise, et ce type de carte est introuvable dans les librairies.
Carte Michelin 61 au 1/200.000ème.
En passant devant les Vieux Moulins Banaux, je regrette de n'avoir pas choisi l'hôtel qui les jouxte et qui, semble-t-il, permet de les visiter.
Suivi du GR2 (Topo Guide n°066 de la FFRP) jusqu’à 4 km après Rigny le Ferron. Puis je suis perdu, et suis les départementales jusqu’à Saint Mard en Othe.
Étape au Gril’Othe de Saint Mard en Othe

Vendredi 9 Juin
29 km à vol d’oiseau jusqu'à Chaource (23 seulement effectués)

Suivi des départementale D374, D72 et D34 par Maraye en Othe, Sommeval, Machy, traversée incomplète de la forêt de Crogny. J’appelle un taxi pour arriver avant 18 H à Chaource. Hôtels complets. Taxi jusqu’à Troyes. (A partir de ce jour, je réserve la veille au soir l'hôtel du lendemain).
Les Epingliers, Saint André les Vergers, près de Troyes. Ambiance très impersonnelle.

Samedi 10 Juin
28 km à vol d’oiseau
Taxi jusqu’à Chaource.
Achat en pharmacie de pansements pour ampoules, et de bande Elastoplast recommandée par la pharmacienne adepte de la marche à pied.
Suivi de la D17. Pargues, Bagneux la Fosse ; un blaireau mort sur la route. Traversée de la Champagne : de riches portails, murs clos, pas de cafés, villages morts.
Les Riceys où je trouve le premier bar. Le patron, très excité, refus de faire un sandwich : la nouvelle réglementation impose d'opérer dans un local peint avec une "peinture alimentaire", etc. " Je ne ferai plus de sandwichs ". Deux marcheurs épuisés commandent une nouvelle tournée de deux demis chacun.
Mussy sur Seine.
Étape à l'hôtel du commerce, Mussy sur Seine. Sur le plateau de fromages : pas de Chaource mais du Mussy.

Dimanche 11 Juin
16 km à vol d’oiseau
Carte Michelin 65 au 1/200.000ème.
Abandon du GR2 qui augmente trop la longueur du trajet au profit de la D118.
Deux heures de pluie au départ, sous mon capuchon en plastique : marche assez agréable.
Pothières, Vix, Etrochey, Sainte Colombe sur Seine, Châtillon sur Seine.
Dîner dans une crêperie, souvenir ému d'une généreuse entrecôte. La femme de ménage de la crêperie emmène les ordures dans le coffre de sa Kangoo neuve.
Nuit au Sylvia Hôtel de Châtillon sur Seine.

Lundi 12 Juin (Pentecôte)
14 km à vol d’oiseau
Essai infructueux de sortie de Châtillon par le GR2 : une heure et demi (description trop succincte du topo guide).
Je retrouve le GR2 par hasard, et le suis partiellement (petit renard écrasé) ainsi que la N71 jusqu’à Aisey sur Seine.
Petit chemin en montée jusqu’à Chemin d’Aisey. Tout est fermé, sauf une épicière ambulante à qui j’achète des provisions de bouche.
Arrivée dans l'après-midi à la chambre d’hôte de Madame Dartois, Chemin d’Aisey (aucun hôtel ouvert à proximité).
Conversation avec un couple d'alsaciens qui prennent pension régulièrement tous les ans, et avec la mère de Madame Dartois, ancienne institutrice, remarquable.
Dîner grignotin.
Nuit et petit déjeuner à la chambre d’hôte : record de bon marché, 100 F.
Je rêve : je trouve dans une cour inconnue des camionnettes Citroën contenant de gros redresseurs industriels achetés par Renaud dans les brocantes. Un de ses amis inconnus me dit "je vais vous donner des lettres qu'il a écrit pour vous".

Mardi 13 Juin
16 km à vol d’oiseau

Retour à Aisey sur Seine ; Saint Marc sur Seine par la N71.
Achat d’une casquette publicitaire Total Fina en remplacement de mon bob perdu.
Nouveaux achats en pharmacie.
Une portion du GR2 suit la N71 jusqu’à Toutifaut. Puis D32 et D114 jusqu’à Jours les Baigneux et Cessey.
Chambre d’hôte de Madame Aubry, Cessey (près de Baigneux les Juifs). Dîner avec la patronne, les hommes sont encore au travail.
Récit : il y a quelque mois, elle a eu comme pensionnaire un aviateur septuagénaire qui avait fait un atterrissage forcé par la panne de son hélice. Il avait construit son avion lui-même et exigeait de ses enfants qu'ils lui apportent une nouvelle hélice de Paris. Ceux-ci l'ont persuadé d'abandonner (provisoirement ?) et l'ont emmené.

Mercredi 14 Juin
22 km à vol d’oiseau
Un Dalmatien et un chien jaune me suivent ou me précèdent jusqu’à Baigneux les Juifs où, coutumiers du fait, une camionnette les charge pour les ramener au château de Cessey.
Dans la région, la mode est de tronquer les cornes des vaches.
D114 et D103 : Poiseul la ville, Saint Germain source Seine.
Détour jusqu’à la source de la Seine pour remplir ma bouteille. La source supposée se déverse dans un bassin entouré par une grille. Je dois attacher ma bouteille au bout de ma ceinture pour atteindre l'eau.
Bligny le sec, Saint Seine l’Abbaye.
L’auberge campagnarde, Saint Seine l’Abbaye.

Jeudi 15 Juin
17 km à vol d’oiseau
Sortie de Saint Seine l’Abbaye par le GR2
D16 jusqu’à Bordes Bricard. Exceptionnel : un champ de blé est abondamment et uniformément décoré de coquelicots.
Bordes Pilot, suivi du cours du Suzon, Panges. Le paysage est splendide. Baulme la roche, Mâlain, Pont de Pany.
Étape à l'hôtel Pont de Pany, Le pont de Pany. Bon restaurant. Souvenir éblouissant d’une entrée aux écrevisses.

Vendredi 16 Juin
24 km à vol d’oiseau
Suivi du canal de Bourgogne par son chemin de halage. A gauche le canal, à droite l’Ouche. Sainte Marie sur Ouche, Gissey sur Ouche, la Bussière sur Ouche, Pont d’Ouche. D33 jusqu’à Thorey sur Ouche puis Bligny sur Ouche.
Étape à l'hôtel Le Val d’Ouche, Bligny sur Ouche. Le patron a une page Web.

Samedi 17 Juin
16 km à vol d’oiseau

Lusigny sur Ouche par D970. Puis chemins vicinaux et portions de GR2 : Echarmant, Méloisey (très beau paysage de la falaise de Cormot, région vinicole des hautes côtes de Beaune), Monthélie, Auxey-Duresses.
Petite portion très encombrée de la D973 (route des vins) pour rejoindre Meursault.
Visite à l'église.
Dans une boutique, une affiche reproduit les résultats soit-disant obtenus par l'académie suédoise de médecine : boire une demi bouteille de vin par jour prolonge la vie, boire la même quantité de bière la diminue !
Étape à l'Hôtel du Centre, Meursault. Ambiance touristique, terne .

Dimanche 18 Juin
21 km à vol d’oiseau
Petit chemin vicinal vers Corcelles les Arts et Morteuil.
Puis, D18 assez passante : Demigny, Vacheret, Beauregard, Lessard le National, Fragnes, Chalon sur Saône.
Sandwich grec. Nuit à l'hôtel Ecobed, Chalon sur Saône.

Lundi 19 Juin
21 km à vol d’oiseau
Par les D978 et D933 assez passantes, Saint Marcel, Epervans, Ouroux sur Saône, Boulay, Tenarre, Simandre.
Hôtel de la gare, Simandre. Eliane vient partager mon dîner.

Mardi 20 Juin
20 km à vol d’oiseau
Petits chemins assez peu fréquentés : Trézoire, Votantenay, Tiffaille, Rancy, Ménetreuil, Montpont, les Communes, Sainte Croix (l’Abergement).
Arrivée à la maison. Photographie du randonneur (voir en page d'accueil).

Page d'accueil