Retour à Manuscript

Avant Microsoft Word (1990), le traitement de texte utilisé à DFH était Manuscript de Lotus, logiciel tournant sous DOS et aussi performant que le Word actuel.
Je ne jette rien et ai conservé mes anciens fichiers sur disquette souple 5 pouces et demi.
Le lecteur correspondant se monte toujours dans une tour; mais il faut le déclarer dans le BIOS.
Le document .doc écrit sous Manuscript en 1990 s'ouvre bien avec les versions récentes de Word, mais les caractère accentués ne sont pas reconnus même si on spécifie qu'il s'agit d'une version MS DOS.
Je n'ai réussi à bien faire lire ces caractères qu'avec le Writer de Open Office.
Il a fallu ensuite rétablir les gras, italiques, exposants et indices en parcourant le texte mot à mot.
Les équations ont été ré-écrites avec l'éditeur d'équations  Microsoft 3.0, en les visualisant sur un exemplaire écrit encore en ma possession.
Les images avaient été écrites avec Freelance, un programme de Lotus, comme Manuscript.
J'ai pu les reconstituer avec une version de démonstration - valable un mois - de CorelDraw, toujours de Lotus.
Il a fallu, pour chaque image, rétablir à la main les caractères accentués des zones de texte, et - quelquefois - redessiner des parties manquantes.
Enfin, CorelDraw permet d"exporter au format Office", en .png.

Un mois de travail à mi-temps, bonne occupation pour un retraité.